'je regarde le monde d'un oeil... et de l'autre, l'outremonde'

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Accepter et afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter la politique d'utilisation des cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment dans vos paramètres des cookies.

Accepter et afficher le contenu

Ça commence comme ça...

Originaire de la commune de Sainte Anne en Guadeloupe, j’ai quitté mon île pour Paris à l'âge de 6 ans. Petite fille, je peignais sur tous les supports qui me tombaient entre les mains (papier, toile, bois, tissu…). En référence au déplacement qui est inscrit dans mes gènes, je cherche à inscrire dans mes créations une empreinte dans l’espace temps autour de la notion de «Traslation». Alors une narration poétique, parfois ludique ou pensive peut se mettre en place.

Artiste plasticienne, graphiste et designer textile, je cherche à inscrire l’empreinte du voyage dans l’espace/temps par des rapprochements  singuliers.

Recherches et expérimentations

J‘associe différentes techniques et matières pour emmener en voyage (peinture, collage, photographie, gravure, couture et broderie contemporaine). C’est en 2015, au cours de ma formation de designer textile que je me suis mise à la broderie qui faisait sens avec les recherches de mon sujet de diplôme
« L’expérience passager », le déplacement quotidien en train, les rails, la ligne, les parallèles, les connexions et interconnexions… Je peins, couds, colle et brode sur différents supports (papier, photo /tissu, plastique/tissu, plastique/papier, papier enduit, teint, peint, vieilles photos, vieux magazines, vieux draps de coton, de lin, paraffine, carton plume, encre, verre organique, voiles de bateau recyclés… ), enfin sur tout ce qui me passe par la tête. Je fais des associations, des collages pour créer des compositions autour du déplacement dans le paysage. Le fil relie, connecte, les personnages, les paysages ou pas. 


J’éprouve beaucoup de plaisir à expérimenter, chercher, me perdre, abandonner, douter, trouver, associer et composer avec une grande liberté. Je créé des éléments disparates puis je compose avec un fort esprit de récupération et de détournement avec les pièces créées ou trouvées.  Je brode et/ou couds parfois pendant le processus d’expérimentation, parfois sur la composition finale. Quand les différents éléments avec lesquels je travaille commencent à se rapprocher et à communiquer entre eux, alors un début d’histoire peut se mettre en place (narratif, poétique, abstrait, ludique…). Après, l’œuvre vit sa vie dans le regard de celui qui décide de s’y pencher pour mieux voir ce qui s’y passe, s'interroger et s’émerveiller, peut-être.

Expositions